Régulièrement, de façon aléatoire, une pub vient s'incruster à cet endroit.
Ceci s'effectue contre ma volonté, je ne sais pas par quel opérateur,
et le comble, on ne peut pas la fermer ! Jusqu'où iront-ils !




       Les photos de la semaine 18/18  

La fraîcheur s'est maintenue jusqu'à vendredi, mais ce weekend a été superbe.



Hier matin, encore quelques nuages, mais la douceur revient.



Les vaches profitent de cette embellie.



Ce dimanche matin, le ciel est parfaitement dégagé et nous en profitons pour aller faire cette balade dans le Haut Jura, entre Lajoux et les Moussières.



Un peu plus loin que Lajoux, en direction des Moussières, nous arrivons dans le paradis des Jonquilles.
 


Il y en a des ronds très denses un peu partout.




Les crêtes du massif sont encore un peu enneigées, mais les deux semaines très douces de mi-avril ont eu raison de la belle couche de neige qu'il y avait encore au début du mois.
 


Des maisons traditionnelles magnifiques.



Les jonquilles viennent juste de fleurir, il y en a à tous les stades.













Voici le départ des pistes de
ski de fond et pédestres de la Vie Neuve.



Je reconnais bien ce petit abri,



Le modèle était un abri de fontaine, vers Bois d'amont, remarqué par Nicole Valérie Radot, et re-fabriqué par Dédé Burri.
C'était dans les années quatre-vingts, dans le cadre de la relance de la fabrication du tavaillon.
Celui-ci a été monté a l'occasion de la cinquième semaine du travail manuel, au Grand Palais, à Paris.
Nous y faisions des démonstrations de fabrication et de pose de tavaillons.



Le long du sentier nous passons près de cette maison dont le "Grenier Fort" a été refait récemment,



dans les règles de l'art !



De nouveau nous croisons des champs de jonquilles.



Vue sur le nord-est.



Encore une belle ferme d'alpage, le grenier fort a été refait aussi, mais de façon un peu moins authentique.



Un panorama en direction du nord-est.



Un peu plus loin nous passons vers "les Granges" le secteur est resté très nature.



Le tour de France est passé par là l'an dernier, il reste encore des marques "Made in Jura" sur la route.







c'est André Burri qui a posé cette talvanne, j'en reconnais la facture.



Voici quelques options et directions possibles.



Ces belles combes sont superbes, l'hiver,  l'enneigement y est excellent .



Nous en croisons d’ailleurs encore quelques taches,
 


ainsi que quelques beaux bouquets de jonquilles.



Au fond, nous apercevons la Dôle



Après ce passage en forêt, nous retrouvons la vue sur les crêtes,



et les champs de jonquilles.



des milliers, des millions...



et des fermes d'alpage







Nous réalisons que nous sommes à l'altitude du Risoux, pas étonnant qu'il y ait un bon enneigement.





Ici, nous avons une belle vue sur le Crêt de Chalam,



et les champs de jonquilles.



Etrange ce petit clocheton posé sur une sorte de remise...





et encore des milliers de jonquilles.





La version moderne d'une ancienne ferme, tournée vers l'énergie solaire.



Beaucoup de monde dans ce restaurant de campagne.



Nous sommes presque arrivés à l’approche de ce vallon.



Nous n'osions pas cueillir un bouquet de jonquilles, mais là plus d'hésitation...



Sur le retour, nous sommes intrigués par ce petit filet vert, au bord du lac de Lamoura.



Ce lac bénéficie d'un bel aménagement, et a un franc succès.







bizarre, bizarre,



mais je crois que l'explication est là, il doit s’agir d'un filet pour empêcher les grenouilles de traverser la route (en dehors des passages cloutés)



Et pour conclure cette balade, que je vous recommande vivement, le coucher de soleil de mardi dernier.


  Retour page d’accueil "chapelledesbois.com"

Cette page hebdomadaire est réalisée par Gaby Gresset, Les Campanelles - Locations vacances dans le Jura - Été/Hiver